Abattre les atouts, 2019
crayons sur papier
28 dessins de 9,2 x 6,9 cm
scans: Cartamundi

 

 

57 dessins ont été conçus pour le projet d’édition du jeu de cartes Abattre les atouts. Les valeurs et les enseignes du jeu classique sont réinterprétées à travers l’idée d’une échelle sociale. Les cartes numérales du 2 au 10, ainsi que les figures du valet, de la dame et du roi, sont remplacées par des catégories d’êtres vivants dont la fortune matérielle varie de manière croissante et dont la répartition inégale des richesses instaure une hiérarchie du pouvoir. Le «As», dont la valeur peut varier de la carte la plus faible à la carte la plus forte, selon les jeux, a été placé au dessus du roi, comme symbole du sage qui, matériellement, est le plus faible, mais qui, humainement, dépasse largement le pouvoir des autres. 

Avec une intention ludique mais sociocritique nous avons souhaité créer un jeu de cartes accessible à tout le monde dans son utilité, mais poussant à une réflexion sur la répartition de groupes sociaux contemporains et qui, à travers son imagerie, aborde des problématiques non négligeables. Le jeu permet à chaque joueur de se retrouver parmi les figures représentées et d’avoir une possibilité d’intéraction au sein du système établi.

 

Nina Tomàs & Filip Harna
Abattre les atouts, 2019
Edition limitée: tirage 100 exemplaires
Edition standard: tirage 500 exemplaires
auto-édité, impression: Cartamundi
9,2 x 6,9 cm, 56 cartes
© Germain Caillet
réalisé avec le soutien de la Fondation du Luxembourg